La pollution est-elle un danger pour le tourisme a Koh Samui ?

Avec 1 million et demi de touristes qui visitent l’ile chaque année, Koh Samui est sans aucun doute l’une des destinations les plus prisées de Thailande. Au large de la côte sud-est du pays. Autrefois vierge et intacte du tourisme de masse, Koh Samui est de nos jours très visitée par les touristes venus du monde entier. Quel est l’impact de la pollution sur l’activité touristique dans l’ile ? Et existe-t-il des moyens pour lutter contre ce problème ?

Les causes de la pollution à Koh Samui

A cause des gaz nocifs émanant des feux (pratiqués un peu partout sur l’ile) et des rejets industriels, la qualité d’air à Koh Samui est souvent qualifiée de très mauvaise. Le niveau de pollution s’avère très dangereux pour la santé des habitants et se caractérise par des taux de particules fines qui dépassent largement le seuil de 120 µg/m3 indiqué par l’OMS. Cette pollution d’air est visible sous forme de brume, de brouillard ou de poussières noires qui sont davantage accentuées par l’effet de l’humidité. En plus du danger potentiel qu’elle comporte, la pollution de l’air perturbe également le trafic aérien à Koh Samui. Par ailleurs, la pollution de l’eau est également un problème majeur qui affecte la qualité de vie sur l’ile. On estime qu’un tiers des eaux disponibles sur l’ile sont impropres à la consommation. Dans la plus part des cas, les eaux usées et les rejets industriels sont déversés sans traitement dans les cours d’eau. Cette pollution dues aux produits chimiques nocifs provenant des foyers et des usines affecte également la qualité des eaux sur les cotes. A ces deux sources de pollution s’ajoute la mauvaise gestion des déchets domestiques et industrielles et le niveau médiocre de propreté dans les établissements touristiques.

La pollution à Koh Samui : quel impact sur le tourisme ?

Une plage polluée a Koh Samui

Le tourisme est au premier rang des activités économiques qui génèrent le plus de revenus à l’ile. Il y’a une relation évidente entre le tourisme -comme levier de croissance-et le développement durable. Bien évidemment les touristes recherchent un environnement propre, des zones naturelles, des services de bonne qualité, et une culture locale authentique. Cependant, la pollution de l’air et de l’eau est un fléau qui menace la santé générale des habitants et celle des touristes et qui ternit l’image de l’ile et du pays dans le marché international du tourisme. Elle représente également un facteur de dégradation économique et risque de fragiliser l’écosystème de l’ile et d’avoir un impact social négatif sur les populations locales.

Données « ressenti pollution » d’octobre 2015

La pollution représente un danger majeur pour l’activité touristique à l’ile de Koh Samui.  Il est donc urgent de veiller au respect des normes antipollution et au traitement adapté des eaux usées. Les autorités doivent également encourager le recyclage des déchets solides, le nombre croissant de touristes et l’explosion des déchets ménagés a poussé la municipalité a l’etude de nouveaux projets de déchetterie. De leur côté, Les résidents locaux et les touristes devraient apporter une contribution majeure dans la lutte contre la pollution en respectant les règles de base concernant la protection de l’environnement.

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.