Retrouvé mort a Koh Tao en 2016, sa famille veut que justice soit faite

Photo : Samui Times

Meurtres a Koh Tao : La famille de Luke Miller, citoyen Britannique décédé en 2016, a promis de demander que justice soit faite après une conclusion de l’enquête sur sa mort rendue publique hier.

Luke Miller, un maçon d’origine Britannique, a été trouvé mort au fond d’une piscine a proximité d’une plage de Sairee, il avait passé la veille avec des amis.

La zone de « Sairee Beach » a Koh Tao

L’analyse post-mortem du corps en Thaïlande a révélé qu’il avait subi des blessures à la tête avant d’être mort noyé, mais un examen du Home Office au Royaume-Uni a quand a lui décrit la cause du décès comme non déterminé.

Koh Tao s’est fait une mauvaise réputation pour plusieurs décès inexpliqués ces dernières années

La mort de Luke ne peut que rappeler les autres meurtres horribles dont ceux des deux britanniques Hannah Witheridge, 23 ans, et David Miller 24 ans, celui de Britney Christina Annesley 23 ans, qui a également été retrouvée morte sur l’île en 2015, un autre britannique, Nick Pearson est mort dans des circonstances mystérieuses en 2014, ni la famille de Christina ni celle de Nick n’ont été satisfaites des enquêtes menés par police.

Des questions ont été posées sur le décès de Dimitri Povse en 2015, lorsqu’il a été retrouvé pendu avec les mains attachées dans le dos. Il y’a aussi le cas de la russe Valentina Novozhyonova disparue.

Les décès et disparitions apparemment sans fin et souvent inexpliqués ont amené l’île être surnommée « l’île de la mort ».

Voir aussi : Cette année déjà une jeune femme russe de 23 ans disparaissait à Koh Tao

Nicola et James Gissing, qui étaient en vacances avec Luke quand il est mort, ont fait d’enormes efforts pour obtenir des informations auprès de la police thaï. M. Gissing et d’autres amis de M. Miller (ils) sont convaincus qu’il a été assassiné. La famille de Luke a été soutenue par Lucie Blackman Trust (ONG qui ressence les britanniques disparus) dans sa quête d’informations.

Matt Searle, le directeur général de « LB Trust » qui soutient les familles des personnes disparues ou qui sont décédées à l’étranger, a été enquêté auprès de la famille, y compris la mère de Luke, Sara et son beau-père Mike Cotton.

M. Searle a déclaré après l’enquête: « Cette affaire montre la différence dans la façon dont les affaires sont traitée dans ce pays (Angleterre) et en Thaïlande, où la police est moins-financée et souvent désintéressée.

« Je continuerai à soutenir les efforts de la famille »

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.