Interpol arrête un Tchèque pour une affaire vieille de 20 ans

Photo : Workpoint

Un tchèque de 42 ans recherché par Interpol pour une affaire d’escroquerie d’un montant de 1,5 million d’euros a été arrêté à Koh Samui après sa fuite en Thaïlande il y a trois ans.

Des policiers avaient été envoyés dans plusieurs port de l’île après avoir reçu l’information que le suspect Radek Juricek, devait voyager du quartier Hat Yai de Songkhla à Koh Samui ce vendredi.

L’homme a été capturé peu de temps après qu’il ai débarqué au port de Lipa Noi (vers 19h30, a annoncé Matichon Online samedi).

Le chef de la police d’immigration de Surat Thani, Wanchana Bovornbun, a déclaré que le suspect d’origine Tchèque était possesseur d’une « red-notice » (notice rouge, avis émis par Interpol) sur des accusations de fraude dans son pays.

Le suspect / Photo: Bangkok Post

L’homme aurait escroqué avec deux autres compatriotes une entreprise dans son pays en falsifiant des documents entre juillet et octobre 1999 (il y’a 18 ans…), ce qui aurait causé une perte d’une valeur de 1,5 million d’euros pour l’entreprise.

La police d’immigration de Surat Thani avait été alertée par l’Ambassade de la République Tchèque en Thaïlande sur le suspect recherché par Interpol, a déclaré Pol Col Wanchana.

La police de l’immigration a commencé l’enquête et a constaté que le suspect était entré en Thaïlande via le poste de contrôle de Sadao le 14 février 2014. Il a reçu légalement un visa d’un an et l’a ensuite régulièrement renouvelé, il était professeur de langue dans un institut d’enseignement privé.

Après l’arrestation, le suspect a été emmené au Bureau de l’immigration avant d’être remis à Interpol.

Les différentes notices

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.