Le « Tea-Money » du poste frontière de Sadao rapportait 100 000 ฿ par jour

Photo : Bangkok Post

Le chef de la police de l’immigration a ordonné la fin de l’acceptation de tea money (pot-de-vin, bakchich) de la part des douaniers au passage à la frontière de Sadao, cela mettrai fin à une tradition de 20 ans.

Le commissaire de police de l’immigration, Natthathorn Prohsunthorn, est arrivé mardi à la frontière après avoir été informé que des visiteurs provenant de Malaisie avait du insérer deux ringgits (environ 15 bahts), dans leurs passeports avant de présenter leurs documents aux agents de l’immigration.

Il a ordonné a ses subordonnés de ne plus prendre de « tea-money » et a promis de punir ceux qui défieront son ordre.

Il a déclaré que le bakchich était recevable si les visiteurs arrivaient en dehors des heures officielles de travail, entre 6h et 9h et entre 18h et 23h. Le ministère de l’Intérieur a fixé le taux de rémunération pour les heures supplémentaires des agents pendant ces heures.

La règle pour recevoir un bakchich restera la meme à moins que le ministère ne l’a change, cependant, certains agents ont exigé le paiement même pendant les heures de travail officielles, at-il dit.

De grands panneaux ont déjà été érigés au point de contrôle: « Aucun frais n’est facturé lors du passage de cette frontière (pendant les heures de bureau) ».

Six agents d’immigration ont été transférés de Sadao vers le Bureau de l’immigration de Songkhla en attendant une enquête sur ces allegations. Certains officiers ont demandé eux-mêmes leur transfert.

Selon les sources, l’argent récupérer dans les passeports des citoyens Thaïs et Malaisiennes entrant en Thaïlande à cette frontière était une pratique normale depuis environ deux décennies. C’était pratiquement devenu une tradition parmi les voyageurs fréquents y compris pour les thaïs travaillant en Malaisie. Le taux pour un tampon de visa d’un mois était de 10 ringgits ou environ 79 bahts.

Comme au moins 5 000 personnes entrent à Sadao chaque jour, l’estimation du gain de la « tea-money » serait de 80 000 à 100 000 bahts par jour.

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.