Le gouvernement songe à réduire la vitesse en ville

Chaiwat Thongkhamkoon, directeur de l'office du transport, des politiques de circulation et de planifications / Photo: TV

La Thaïlande pourrait bientôt perdre son rang de pays asiatique avec les limites de vitesse en ville les plus élevées.

En effet, l’Office des transports et de la politique de planification du trafic à demandé une réduction de la limitation de vitesse sur les routes situées dans les agglomerations de 80km/h à 40km/h, a déclaré lundi Chaiwat Thongkhamkoon (photo ci-dessus).

Il a insisté sur le fait que la Thaïlande avait les limites de vitesse en ville les plus élevées en Asie, où la norme est de 40-60 km/h en moyenne.

« La Thaïlande pourrait opter pour une limite de vitesse de 40 km/h, identique au Japon (…) Cela pourrait prendre un an avant que la nouvelle limite de vitesse soit mise en place », a déclaré M. Chaiwat.

L’Organisation mondiale de la santé en 2015 a classé la Thaïlande au deuxième rang au monde pour les accidents de la route derrière la Libye.

Les 24 237 morts sur les routes thaïlandaises cette année représente un taux de mortalité de 36,2 personnes pour 100 000 habitants. Les pertes économiques dues aux accidents routiers ont été estimées à l’an dernier à un montant de 5 000 milliards de dollars, ce qui équivaut à 3% du produit intérieur brut du pays.

Pour rappel sur l’île de Koh Samui, la vitesse maximale recommandée sauf indication contraire est déjà de 60 km/h. Récemment pour les deux roues, l’amende pour défaut de port du casque a été augmentée et le casque est désormais aussi obligatoire pour le(s) passager(s).

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.