L’énergie solaire sera désormais exploitable partout en Thaïlande

Des panneaux solaires sur un toit en Thailande / Photo : ONG panelsforprogress.org

De nouvelles règles ouvrent la porte à l’installation de panneau solaire sur les maisons, les entrepôts, les usines et les bureaux et prévoient la vente de l’excédent d’énergie solaire à la société de l’État « EGAT ».

Dès le quatrième trimestre de cette année, le gouvernement mettra fin à la restriction qui était faite aux ménages de posséder, et aux bâtiments commerciaux de revendre l’électricité générée par leurs panneaux solaires.

Le précédent projet de déréglementation solaire a été abandonné lorsque le gouvernement militaire est entré au pouvoir.

À l’heure actuelle, les acteurs privés sont autorisés à revendre de l’électricité à l’EGAT (Autorité Générale de l’Electricité de Thaïlande) par le biais de ventes aux enchères dans le cadre du projet de producteur de petite puissance (SPP) ou de petit producteur d’énergie (VSPP).

Une centrale solaire de l’opérateur public / Source: EGAT

Le ministre de l’Énergie Anantaporn Karnchanarat a déclaré que le gouvernement envisage d’octroyer des licences aux résidents et aux propriétaires de bâtiments. Cependant, la capacité totale maximum qui sera autorisée n’a pas encore été déterminée.

Le taux d’achat sera fixé à moins de 2,6 ฿ par kilowatt-heure, selon le ministère de l’Énergie.

Le Gnral Anantaporn affirme « que cela pourrait être une occasion de voir croître les entreprises liées à l’énergie solaire » Des entreprises sont déjà prête telle que « Solaris » et « MonoSun Technology » qui proposaient déjà la vente de panneaux solaires.

Le ministre de l’énergie en août / Source : Ministère de l’énergie

Le « ministère du Développement et de l’efficacité énergétique » a été appelé à établir en détail, les conditions d’octroi des licences et le processus de rachat de l’électricité aux résidents.

Le ministre a déclaré que certains détails restaient a voir (notamment sur les différents types de panneaux solaires, car ils donnent lieu à différentes tailles de projets et à différents coûts), avant de déterminer le processus exact de réglementation et d’octroi des licences.

Selon Prasert Sinsukprasert, directeur général adjoint du Bureau de la politique et de la planification de l’énergie, les règlements devraient être approuvés d’ici octobre.

En juillet 2017, la Thaïlande a seulement produit 2 990 mégawatts d’énergie solaire. Dont la quasi-totalité (2 860 mW), proviennent de fermes solaires, tandis que le reste provient de panneaux installés sur les toits. En France, en 2016, en moyenne, la puissance délivrée par l’énergie solaire était de 6 772 mégawatts mensuels.

Le gouvernement entend faire passer la production d’énergie solaire à 6000 mégawatts en 2036.

Une ONG « PanelForProgress » à déjà pu testé l’installation de  « 20kW » de panneaux solaires en Thaïlande à « Chiang Rai », elle a réalisée en 2014 dans le garde de son projet « Children’s Home project », l’installation de panneaux sur 3 bâtiments,  le système fourni depuis une énergie propre et abordable pour les 180 enfants et 4 employés à temps plein, tout en évacuant les excès d’énergie produite vers la grille électrique pour les communautés environnantes.

Installation sur un toit typique du pays / Photo : ONG « PanelForProgress »

Dans son intégralité, la valeur du système et de ses composants est estimée à environ 3M฿ (75 000 €) et la valeur des économies réalisées, est d’environ 300 000 ฿ (ou 7500 €) chaque année, pour une durée de vie estimée à 20 ans (détails).

Sur Samui, le degré d’ensoleillement est très bon de mi-janvier à avril, tandis que dans le reste de l’année le soleil brille mais alterne avec un ciel plus ou moins nuageux associé à des averses, mais avec le positionnement idéal de l’ile (à moins de 1100km de l’équateur), l’instabilité du réseau local, et le coût potentiel économisé, font de l’installation de panneaux solaires un investissement intéressant que ce soit pour les Farangs ou les locaux possesseurs de larges surfaces. Autre avantage le risque de cyclone étant inexistant (pour le moment), une fois installés, leurs entretien ce limitera au minimum.

Infographies : Lagons-Plages

Sources : BangkokPost, Agence GOUV. des pays-bas, PanelForProgressClimat&Voyages, Lagons-Plages

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.