Face à la surpopulation canine sur l’ile, les associations sont en première ligne

Stefan Koenig co-fondateur de Pariah Dog Samui / Photo : Facebook

Le nombre de chiens errants sur l’île atteindrait le nombre de 10 000 individus et serait en constante augmentation notamment en raison de l’absence de stérilisation. Les associations se retrouvent donc en première ligne.

C’est le cas de la vétérinaire moscovite « Elena Kireeva » qui, rapidement après avoir emménagé sur l’île avec son compagnon Suisse « Stefan Koenig »,  a été frappée par le grand nombre de chiens errants et négligés sur l’île.

Elena Kireeva

En 2016, Elena et Stefan décident de créer une petite association de charité appelée « Pariah Dog Koh Samui » dans le but de soulager les animaux des rues en fournissant soins médicaux, stérilisations, vaccins et soins au quotidien.

« La population de chiens et de chats errants croît assurément d’année en année et on peut voir de plus en plus de cas de maladies infectieuses, de chiens affamés, de chiots abandonnés » – Elena

Selon elle, nous devrions tous être sensibilisés aux problèmes causés par ces animaux errants, notamment les chiens des rues

  • les accidents (dangereux pour les animaux et les conducteurs de motos, respectez les limitations de vitesse et gardez les yeux ouverts)
  • les morsures (les chiens des rues ne sont normalement pas agressifs envers les gens, il faut juste éviter de les toucher)
  • les maladies dangereuses pour les animaux (la parvovirose, le carré), et celles dangereuses pour les humains, leptospirose et rage n’ont pas été enregistrées depuis plusieurs années sur l’île mais avec une grande population animale non-vaccinée, ces maladies ne tarderont pas à refaire leur réapparition (comme récemment à Hua Hin) d’où la nécessité de vaccination.

Dès le départ, l’ambition était clairement affichée, construire un refuge pour animaux sur l’île de Koh Samui (le refuge est à Namuang), sensibiliser par le biais de journées d’adoption et de communication, et étendre cette aide à l’île entière pour aider à freiner et enrayer le problème de la surpopulation canine et féline.

Bâtiment Hôpital du refuge / Photo : Facebook

« Le refuge est toujours en construction, car il n’y a pas de limites pour mieux faire ! Actuellement nous avons un espace pour environ 80 chiens et il est presque complet, un hôpital avec 10 boxes pour les animaux en soins intensifs, une salle d’examens et de chirurgie, une salle de récupération et une maison pour chat. Dans le futur proche, nous aurons aussi besoin d’une salle de quarantaine, principalement pour les chiots, étant le groupe le plus vulnérable aux infections virales. » – Elena

Maison à chats / Photo : Facebook

Car l’association s’engage aussi à fournir des soins médicaux, traitements et réadaptation aux chiens des rues atteints de souffrance, blessés, maltraités et/ou abandonnés, et à tout mettre en oeuvre pour faire adopter les chiens dans des foyers chaleureux ou, cas échéant, leur fournir un refuge.

La façon la plus efficace de réduire la population de chiens errants est de stériliser un maximum dans la mesure du possible. Les capacités des associations locales n’étant pas suffisantes, une autre association de portée nationale à été appelée à la rescousse et va organiser une grande campagne de stérilisation gratuite des chiens errants pendant plusieurs mois, « Soi Dog » (équivalent de la S.P.A) proposera la stérilisation gratuite de tout chien errant jusqu’à mai 2018. Un tract en thaï est d’ailleurs disponible ici pour sensibiliser les locaux. L’équipe de « Soi Dog » vise à stériliser et à vacciner environ 50 chiens par jour sur Samui ils seront présents dans 7 districts et 39 villages au cours des prochains mois.

« La campagne de Soi Dog sur l’île était devenue une nécessité car les capacités de traitement des refuges de l’île ne sont pas suffisantes. Après cette campagne, il faudra encore travailler pour tout garder sous contrôle. De plus Soi Dog s’occupant uniquement de la stérilisation, nous allons récupérer les cas les plus compliqués, les chiennes enceintes ou en chasse, les animaux blessés ou malades etc… » – Elena

Du côté de « Pariah Dog », en moyenne, au cours d’un mois, une trentaine de chiens sont stérilisés, principalement des femelles, pas mal pour cette petite association locale qui arrive à se financer uniquement grâce aux dons

« Le refuge ne vit que grâce aux dons. Pour un mois, nous avons besoin de 36 000฿ uniquement pour la nourriture. Heureusement, certains de nos chiens sont parrainés; le parrainage est de 1000฿/mois et cela nous permet de couvrir les aliments, les vaccins, les vermifuges et les anti-tiques » – Elena

Vous souhaitez parrainer ou adopter sur l’île ?

Vous pouvez parrainer un animal de l’association. En échange, vous recevrez régulièrement de ses nouvelles ainsi que de ses compagnons. Si vous êtes résident et que vous comptez rester sur place vous pouvez obtenir un forfait adoption qui comprend une stérilisation / castration gratuite. Si le chien est trop jeune au moment de l’adoption (dans le cas d’un chiot), la stérilisation ou castration sera effectuée plus tard lorsque le chien aura environ 5 mois.

Vous souhaitez contacter le refuge pour aider ou faire un don ?
Contactez par e-mail, Elena Kireeva (co-fondatrice) ou Stefan Koenig (co-fondateur) [email protected] ou via leur page Facebook.
Pour les donations via PayPal : https://www.paypal.me/pariahdog

Les dons de matériels médical vétérinaire sont toujours les bienvenus.

Le Dr. Elena Kireeva est aussi disponible pour le traitement de votre animal de compagnie, en cas d’urgence vous pouvez la contacter au +66 6 26 09 33 43

Sources : Pariah Dog Samui, Soi Dog, The Nation & L.R
Remerciements à Isabelle C. pour sa participation dans la réalisation de cet article.

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.