Ils filent à l’Anglaise, les locaux organisent la chasse à l’homme

Photo : Compte Facebook de "Chayanuch Tuaycharoen"

Une gérante thaï d’un resort s’est plainte publiquement sur Facebook auprès des habitants de Koh Samui et Koh Phangan pour aider à localiser deux Russes, après qu’ils aient fui à l’anglaise de plusieurs resorts.

Les deux hommes, dont l’un serai âgé de 24 ans, avaient plus tôt quitté un hôtel de Koh Samui sans payer, ce qui a incité le propriétaire à suivre leurs traces jusqu’à Koh Phangan. La encore, ils ont quitté le « Great Bay Resort » sans payer la chambre et la nourriture. La camera de surveillance les voient quitter le resort le 13 octobre à 5h30 du matin.

Ils sont partis sur deux scooters qui eux non plus n’avaient pas été rendus, d’après le magasin de location situé près du port, alors qu’ils devaient normalement retourner les deux scooters le 9 octobre, la police en avait déjà été informée.


Ce n’est pas tout car un autre scooter que les hommes avaient loué a été retrouvé abandonné sur le parking du complexe. Elle pense aussi que les deux hommes sont désormais en overstay car leur visa expirait le 12 octobre.

Un passport Russe avait été donnée à l’un des magasins de location comme garantie, a déclaré Chayanuch Tuaycharoen sur Facebook, c’est ce qui a permis de remonter leurs traces.

Plusieurs résidents Russes ont commenté cette publication…

…et ont notamment remarqué qu’ils tenaient un « vlog » (un vidéo-blog) sur leur chaîne Youtube, qui compte plus d’un demi-million d’abonnés :


Кирилл Огорелков
On peut constaté la rapidité des residents Russes qui, en quelques heures ont identifié leurs citoyens fautifs. La police touristique de Koh Phangan demande à être informée, si ils sont aperçus.

Ils risquent un emprisonnement ou une amende élevée…

Mise à jour: Finalement retrouvé, le Youtubeur Kirill Ogorelkov, a annoncé un malentendu alors qu’il devait effectuer un visa-run, il s’est photographié avec la propriétaire de l’hotel…

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.