Les guesthouses illégales sur Koh Phangan ont jusqu’au 15 octobre pour se régulariser

Une guesthouse a Koh Phangan / Image d'illustration

Les propriétaires de chambres d’hôtes non déclarées à Koh Phangan ont jusqu’au 15 octobre pour régulariser leur situation avant que des actions de repression soient prises, a déclaré mercredi un responsable du district.

Le chef-adjoint du district de Phangan, Wattana Buranathanang, a déclaré que les autorités réprimeraient les maisons d’hôtes non-enregistrées après la date limite.

Le district a trouvé plus de 150 guesthouses en exploitation illégale sur l’île, en violation du « Building Control Act. » . Beaucoup ont simplement transformé des bâtiments à la base commerciaux en guesthouses pour les backpakers, a-t-il déclaré, ajoutant qu’ils facturent aux touristes entre 300 et 500฿ par jour pour les chambres partagées et les salles de bains.

Récemment les propriétaires d’hôtels de l’île s’étaient plaints de concurrence déloyale de la part d’opérateurs illégaux, affirmant qu’ils ne payait aucune taxe aux administrations locales et au gouvernement.

Les fonctionnaires du district, la police et les militaires basés à Koh Phangan ont tenu des discussions mercredi pour trouver des moyens d’assurer la mise en conformité de ces établissements.

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.