Tourisme : Une nouvelle application smartphone pour l’année prochaine

Une plage de Bo-Phut / Photo : Wikipedia Commons

Le ministère du Tourisme et des Sports, en collaboration avec le ministère de l’Economie numérique, lancera une application mobile interactive pour les touristes au début de l’année prochaine.

Dans le cadre de la feuille de route « Tourisme numérique » du gouvernement, l’application mobile visera à promouvoir les activités touristiques, selon le ministre de l’E.N. Pichet Durongkaveroj.

Gratuite, l’application mobile rassemblera et intégrera toutes les informations liées au tourisme fournies par plusieurs agences. Elle comprendra notamment des informations provenant du Bureau de l’immigration, un système de planification de voyages et de réservation en ligne, un calendrier des événements, un guide touristique numérique avec les lieux remarquable de chaque provinces ainsi que la disponibilité des services publics, et les zones avec hotspots WiFi gratuits.

La précédente application ne possédait qu’un nombre de fonctionnalitées limitées.

Aujourd’hui, le tourisme est un important générateur de revenus pour le pays avec près de 30 millions d’arrivées du 1er janvier au 11 octobre, soit une augmentation de 5,6% par rapport à 2016. Ils ont rapporté 1,37 trillion de baht de revenus (environ 33Mds d’euros) soit une augmentation de 7,6% de cette année par rapport à 2016.

Le gouvernement a chargé le ministère du Tourisme et des Sports d’utiliser la technologie numérique développer cette base de données grâce à une application intégrée en collaboration avec le ministère de l’E.N. et d’autres agences.

M. Pichet a déclaré que le ministère du Tourisme dispose d’une grande base de données relative aux entreprises et services touristiques, tandis que le ministère de l’Énergie une base de l’infrastructure technique.

Ces deux agences ainsi que CAT Telecom, sous l’égide du ministère de l’E.N. ont apporté leur soutien au développement de cette application mobile.

Le ministère E.N. agira en tant que système d’aide à la décision pour la mise en œuvre du tourisme numérique.

CAT Telecom avait déjà remporté un contrat pour fournir des hotspots WiFi gratuits dans la ville de Phuket. Phuket a également été désignée comme première ville numérique par le gouvernement en 2015, qui visait à adopter plusieurs technologies numériques innovantes en améliorant l’utilisation et la gestion des actifs locaux et d’autres services de l’etat.

Phuket et Chiang Mai ont été désignés comme centres d’investissement pour les superclusters numériques de haute technologie.

M. Pichet a déclaré que l’information intégrée et la base de données via la plate-forme d’application mobile seront continuellement développées grâce à une collaboration entre les agences et les ministères en ligne avec l’information croissante, l’adoption de technologies innovantes et la création de meilleurs contenus numériques.

« Ce serait bien si l’information pouvait être délivrée aux touristes avec la technologie de la réalité augmentée », a-t-il souhaité.

Une application utilisant la réalité augmentée

De plus, tous les hôtels, motels et centres de villégiature enregistrés seront regroupés sur la et seront accessibles depuis cette application.

Il y a environ 300 000 hotels & resorts à travers le pays, plus de 70% d’entre eux n’ont pas encore de service de reservation pour leurs clients.

« Nous nous attendons à ce que les touristes tirent davantage profit d’un meilleur support de l’information qui créera des destinations de loisirs de qualité et un tourisme créatif », a déclaré le ministre.

Selon les rapports du ministère du Tourisme, les touristes ont dépensé l’année dernière 5 000 ฿ par jour et sont resté en moyenne 9,5 jours lors de leur visite en Thaïlande.

Le projet de l’application mobile vise à attirer plus de touristes de qualité en Thaïlande avec l’espoir qu’ils dépenseront plus d’argent et de temps. Les touristes chinois reste le groupe le plus important et le plus dépensier depuis des années.

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.