Les étrangers «illégaux» de nouveau la cible du ministre de la défense, Prawit Wongsuwan

Photo : The Nation

Le bureau de l’immigration dispose d’un mois pour traquer et arrêter des milliers de personnes soupçonnées d’être en « overstay » ou impliqué dans des activités « criminelles ».

Le vice-premier ministre et ministre de la Défense, Prawit Wongsuwan, a demandé hier au Bureau de l’immigration de réprimer les étrangers qui ne respectaient pas leurs visas ou qui utilisaient la Thaïlande comme refuge pour des activités criminelles.

Le bureau dispose d’un mois pour arrêter et déporter des milliers d’étrangers soupçonnés de séjourner illégalement dans le royaume.

Prawit, qui supervise les questions de sécurité, a émis cet ordre lors d’une réunion des agences de sécurité des forces de police:

Prawit leur a demandé d’intensifier leurs efforts « pour protéger les touristes » et « réprimer les criminels transnationaux qui entrent dans le royaume en se faisant passer pour de simples touristes ».

Selon un porte-parole, Prawit aurait déclaré « que le gouvernement avait reçu des plaintes concernant des étrangers impliqués dans des activités et des activités illégales dans plusieurs provinces, dont Bangkok ».

Photo : The Nation

Le Gnral Surachet Hakpal a récemment été promu chef par intérim du Bureau de l’immigration après avoir mené une série de raids et de vérifications ponctuelles qui auraient permis de constater que plus de 1 000 étrangers avaient dépassé leur visa.

Surachet entretient des liens étroits avec Prawit dont la popularité a diminué après ses scandales sur son train de vie et ses montres de luxe.

Surachet Hakpal, s’est fait un nom grâce à sa présence -aussi médiatique- sur des lieux de crimes liés aux étrangers alors qu’il était commandant adjoint de la police touristique.

Source : The Nation

Vous souhaitez apporter une correction, un complément d’information, suggérer un article ou signaler une erreur, merci de le faire ici.
Vous avez repéré une faute d’orthographe, merci de nous la signaler en cliquant ici.