Fiscalement basé à Hong Kong, il insulte les Gilets Jaunes depuis la Thaïlande

Montage d'illustration

« Ras le cul des gilets jaunes ! » … « Quand est-ce qu’ils vont arrêter de nous casser le cul cette bande d’encul*s ? » … « ils n’ont vraiment pas le cul très propre les gilets jaunes » voici quelques extraits de l’article ordurier publié par Thailande-FR. Un média membre de l’Union pour la Presse Francophone !

C’est avec un article anti gilets jaunes publié avec un pseudo qui sert habituellement à la publication des poissons d’avril que la polémique a été déclenchée. Rapidement le community-manager de la page Facebook du site s’est désolidarisé du rédacteur face aux très nombreuses critiques.

L’article polémique

Une diarrhée rarement lue, publiée au soir du 14 décembre 2018, qui semble être l’oeuvre du (dans tous les cas endossé par le) rédacteur en chef, qui déverse sa haine des gilets jaunes.

Très rapidement DES CENTAINES d’internautes se sont dit choqués par cet article ordurier et l’ont fait savoir…

Bien sur, chacun peut avoir son opinion sur les événements qui se déroulent actuellement en France, mais un journaliste ne devrait pas garder un minimum de distance ? Cet article place le rédacteur en violation de la fameuse charte de Munich (paragraphe 9)

Qui est Olivier Languepin ?

Olivier Languepin se présente comme spécialiste de Cuba, anticommuniste, passé par « Sciences Po », il a travaillé pour TF1 et M6 et a notamment écrit pour La Tribune et Les Échos.

Olivier Languepin / Photo : Ulule

Il est également le principal animateur du site Anti-Castriste cubantrip.com et collabore à ARTE info. Il a notamment réalisé d’un reportage « Les Femmes contre Fidel » diffusé sur Arte en juin 2005, Olivier Languepin s’est « immergé » au cœur de la communauté cubaine opposée à Fidel Castro et a suivi « avec passion » les préparatifs de la réunion de l’opposition qui devait se tenir à Cuba le 20 mai 2005.

En 2006, il lance le site Thaïlande-FR.

En 2007, il participe à l’édition d’une revue « Le meilleur des mondes » avec entre autres les inénarrables Pascal Bruckner, Frédéric Encel et Raphaël Glucksmann.

« Cette revue serait née de l’ennui, de la solitude et du malaise croissants de quelques-uns [qui] s’élèvent pour s’opposer aux caricatures antilibérales et à l’unanimisme antiaméricain de gauche comme de droite… » pouvait-on lire sur le site

Oncle Sam

D’après Wikipedia, dans une série d’articles (dont certains effacés depuis), Olivier Languepin approuvait le meurtre (en 2010) d’un général de division opposé à la dictature militaire de l’époque.

D’après son profil contributeur sur la même plateforme, en plus de passer trop de temps a modifié sa propre page, il a créé des dizaines de pages d’opposants aux régimes « socialistes » de Castro, Chavez, du parti populaire Chinois, etc..

A l’issue des dernières élections législatives en France, il s’est précipité (la queue toute frétillante) pour créer les pages de certains des nouveaux députés fraîchement élus « La république en Marche ».

Précisions : Il a quand même attendu 9 minutes après l’annonce des résultats

Olivier Languepin gère la société « Siam News Network » fiscalement basée à Hong Kong, elle édite quelques sites tels que « Thailand Business News », « Siam News » ou Thailande-FR, entre autres…

Du coté de l’UPF aucune condamnation, la présidente de l’association en Thaïlande, visiblement gênée concède tout juste en privé « un jeu de mots hasardeux »

Mise à jour: Dans un communiqué via leur page Facebook l’équipe du site a présenté ses excuses.

Thailande-fr présente ses excuses à nos lecteurs et aux 34.000 abonnés de notre page Facebook à la suite d’un article publié la semaine dernière, intitulé “Ras le cul des gilets jaunes”. Cet article au contenu largement injurieux et très grossier, voire homophobe par certains côtés, a pu choquer certains et ne correspond pas à la ligne éditoriale de notre site.

Sources : Facebook, Thailande-fr, Wikipedia, Meilleur des monde, Wikimedia Labs & ZoneSamui

Vous souhaitez apporter une correction, un complément d’information, suggérer un article ou signaler une erreur, merci de le faire ici.
Vous avez repéré une faute d’orthographe, merci de nous la signaler en cliquant ici.