65 parcelles de terres suspectées d’empiétement vont être contrôlées

Photo d'archive : Site gouvernemental

Les autorités préparent des actions contre des personnes occupant illégalement des terres sur Koh Samui et Koh Phangan après qu’une enquête aérienne a révélé un empiétement important sur les forêts des deux îles.

C’est le gouverneur de la province, Witchawut Jinto, qui a demandé mercredi dernier aux fonctionnaires du Département royal des forêts, de la police royale thaïlandaise, d’agences militaires et autres à inspecter des terres censées empiéter sur les réserves forestières sur Koh Samui et Koh Phangan.

« Un dernier relevé aérien a détecté 65 blocs de terres sur les deux îles qui semblent empiéter sur des zones publiques, forestières ou des parcs nationaux – 48 sur Koh Samui et 17 sur Koh Phangan » a indiqué le gouverneur.

Tous les propriétaires des terres en question seront tenus de produire leurs titres de propriété pour vérifier qu’ils ont été délivrés avant l’entrée en vigueur de la Loi sur les forêts de 1941.

Tout document foncier qui aurait été obtenu illégalement sera révoqué. Les personnes impliquées feraient face à une action en justice. Une équipe sera mis en place pour examiner l’empiétement de la forêt sur les deux îles, a ajouté le gouverneur.

« Le groupe spécial examinera l’empiétement des forêts dans ces zones et transmettra les résultats au cas par cas à un comité provincial chargé de lutter contre l’empiétement des forêts. Le comité suivra les lignes directrices en vertu de l’ordre 66/2557 publié par le Conseil national pour la paix et l’ordre pour s’attaquer aux problèmes de droits fonciers dans les zones forestières  » a déclaré M. Witchawut.

Sources : Site gouvernemental , Bangkok Post

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.