Saisies de terres illégales à Koh Phangan

Photo : ThaiPBS

Le chef adjoint de la police nationale thaïlandaise a conduit une grande délégation de fonctionnaires sur Koh Phangan hier pour saisir au minimum quatre terrains dans le cadre de l’action du gouvernement contre l’empiétement illégal sur la forêt et les terres publiques.

Le général de police Sriwara Rangsipromnakul a ouvert la voie a la police régionale, au gouverneur de la province, Wichawut Jinto, et aux militaires.

« Big Chill Phangan » / Photo : Agoda

Il ont débuté l’inspection des 19 sites contestés sur Koh Phangan dont quatre ont été déjà été jugés comme ayant utilisé illégalement des terres publiques.

« Mellow mountain bar » (anciennement Kangaroo Bar) / Photo : Tripadvisor

Des enquêtes sur le terrain et par hélicoptère ont donné aux autorités suffisamment de preuves pour agir dans ces quatre affaires.

Ils appartiennent à un « kamnan » (ou chef de village) bien connu et influent sur l’île.

Ont été immédiatement saisis: « Big Chill » (9 bungalows sur quatre rai), « Lighthouse Resort » (douze bungalows), « Rin Beach Resort » (18 bungalows).

« Lighthouse Bungalows » Photo : Tripadvisor

Ainsi que le restaurant « Mellow Mountains Bar » qui, selon Thai Rath, avait servi des champignons magiques au début de l’année.

Selon les fonctionnaires, 15 autres parcelles font encore l’objet d’enquêtes.
C’est au total, 48 lieux qui sont en cours d’investigation sur Koh Phangan et Koh Samui.

Photo : ThaiPBS

Cette action fait partie de la politique du gouvernement contre ceux qui ont utilisé illégalement des terres publiques à des fins lucratives.

Les ordonnances et les lois qui ont été enfreintes remontent aux années 1940 et réglementent l’utilisation des terres.

Une opération similaire devrait débuter demain sur Koh Samui.

Les autorités ont affirmé que plus de 40 resorts de Koh Samui avaient été construits illégalement sur des terres publiques.

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.