4 nouveaux policiers de Koh Phangan soupçonnés d’organisation de soirées illégales

Photo : ThaiRath

Le chef de la police régionale a ordonné le transfert de quatre policiers de Koh Phangan alors que les enquêtes se poursuivent sur des allégations selon lesquelles des policers, y compris le chef de l’île, auraient participé à l’organisation de fêtes contenant de la drogue.

La semaine dernière, deux bars de Had Rin avaient été fermés. Précédemment, le chef de la police, le colonel Somchai Noppasri, et le député Surakit Khlaiudom avaient déjà été transférés dans des postes inactifs, car ils font l’objet d’une enquête.

Leur retrait concerne une fête organisée sur la plage (dans ces lieux), le 6 octobre 2017 dernier.

« Une réunion en haut niveau a été convoquée hier matin », a rapporté Thai Rath.

Hier, le 16 janvier 2018, le chef de la région, le Maj-Gnral Sorasak Yenprom, a ordonné le transfert de quatre autres officiers de Koh Phangan, dont trois avec le grade de lieutenant-colonel, en attendant la fin de l’enquête.

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.