« Samui Plus » : Koh Samui joue sa dernière carte…

Koh Samui désertée par les touristes / Photo : Menzzoo

Koh Samui lance un programme de réouverture touristique porté par les opérateurs touristiques locaux. Ils sont convaincus que le modèle « Samui Plus » sera la bouée de sauvetage de l’industrie du tourisme.

Le modèle « Samui Plus », qui couvre Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, démarre aujourd’hui (le 15 juillet), date de la réouverture de ces îles au tourisme. Contrairement à Phuket, les touristes sont tenus de rester en quarantaine pendant sept jours après leur arrivée.

Ratchaporn Poolsawadee, président de l’Association du tourisme de Koh Samui, a déclaré que les opérateurs c’était inspiré du programme pilote « Phuket Sandbox », lancé le 1er juillet et se dit convaincu que le modèle « Samui Plus » fonctionnera.

Voir aussi : Le patient zéro de Koh Samui est un expatrié français de retour des Philippines

Ratchaporn Poolsawadee a également noté que les restrictions de Covid-19 sous « Samui Plus » sont plus intenses que celles adoptées à Phuket.

Une fois arrivés sur l’île, les touristes sont tenus de séjourner dans des hôtels répertoriés dans le système de l’Administration de la sécurité et de la santé pendant la première semaine et leurs activités seront étroitement surveillées.

Après les sept jours de quarantaine obligatoire, les touristes seront autorisés à visiter les deux autres îles (Phangan et Tao). Et seulement après un deux semaines et à l’issue d’un test négatif ils seront libres de se rendre dans d’autres provinces du pays.

« Les mesures de sécurité sanitaire déployées rendent les déplacements sur les trois îles en toute sécurité. », indique les autorités

Avec une approximation totale, le président de l’association de tourisme a déclaré que « Samui Plus » devrait attirer 1 000 voyageurs principalement d’Israël, d’Angleterre, d’Allemagne et des pays scandinaves au cours du premier mois de réouverture et générer 100 millions de bahts (2.5m€) pour l’industrie locale dévasté par la pandémie de coronavirus.

« Le chiffre est faible mais nous espérons qu’il jettera une bouée de sauvetage pour les opérateurs commerciaux dans tous les secteurs. Davantage de touristes sont attendus au quatrième trimestre », a-t-il déclaré.

Depuis plus d’un an Koh Samui est deserté par les touristes :

source

Vous souhaitez apporter une correction, un complément d’information, suggérer un article ou signaler une erreur, merci de le faire ici.
Vous avez repéré une faute d’orthographe, merci de nous la signaler en cliquant ici.