La France attend avec impatience des élections en Thaïlande

L'ambassadeur "Gilles Garachon" / Image d'archive

La France attend avec impatience que le gouvernement Thaïlandais s’engage à organiser une nouvelle élection générale au cours de l’année prochaine, conformément à la feuille de route annoncée par la junte, a déclaré l’ambassadeur de France, Gilles Garachon.

L’ambassadeur qui présidait la réception du 14 juillet au « Pullman Bangkok King Power Hotel », vendredi soir. « Nous attendons avec impatience que les élections de l’année prochaine désigne un parlement élu démocratiquement », a t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

L’ambassadeur de France le 14 Juillet 2017

En dehors de cela, l’ambassadeur a limité ses remarques concernant la situation politique de la Thaïlande. Il a simplement déclaré que la Thaïlande et la France traversaient une « période de transition » alors que le président Emmanuel Macron, n’avait pris ses fonctions qu’au mois de mai.

Sous l’ancien président François Hollande, la France faisait partie des pays occidentaux qui ont condamné la junte au pouvoir pour avoir organisé le coup d’état de 2014 et à appelée à un retour immédiat à la démocratie. Alors que Macron n’a pas encore fait de remarques politiques concernant la Thaïlande, sa politique étrangère en Asie, y compris l’Asean, devrait rester stratégique.

Lors de sa conférence de presse, l’ambassadeur a décrit les relations de la France avec l’Asean comme « actives, impressionnantes et prometteuses ». Il a souligné le commerce de 27 milliards d’euros (1,04 trillions de baths) entre la France et les pays de l’ASEAN en 2015, représentant 13,7% des échanges entre l’Union européenne et l’Asean.

L’infrastructure, l’éducation, le partage de savoir-faire et le tourisme ont été parmi les domaines de coopération que Garachon a déclaré être les plus aboutis. La France, qui a des relations diplomatiques avec la Thaïlande depuis plus de 160 ans, est le deuxième exportateur en Thaïlande, avec un chiffre d’affaires évalué à 1,7 milliard d’euros, tandis que les exportations thaïlandaises vers la France rapporte 2,6 milliards d’euros au pays du sourir.

La Thaïlande est le deuxième partenaire de la France en Asean, il existe 260 entreprises françaises en Thaïlande. La France soutient également le dialogue en cours sur la zone de libre échange entre l’UE et l’Asean.

Quelques entreprises (CAC40) présentes en Thaïlande : Accor, Adecco, Bureau Veritas, Bouygues, Casino, Club Med, Euro RSCG, Publicis, Sodexho, Sita, Suez, Veolia (entre autres….)

Des mesures de lutte contre le terrorisme ont également été soulignées:

« Nous devons encourager davantage d’échanges de données pour faire face au terrorisme et aux menaces de la criminalité internationale », a-t-il déclaré. « Nous devons être en avance sur eux ».

source