Premier système de paiement « cash-less » commun entre Singapour et la Thaïlande

L’essor du paiement électronique à Singapour va dépasser les frontières, maintenant que l’Autorité Monétaire de Singapour (AMS) et les institutions financières locales se sont mises d’accord sur un arrangement avec leurs homologues étrangeres.

L’AMS a annoncé le 13 Novembre que le système PayNow de Singapour allait bientôt être relié à PromptPay, son équivalent en Thaïlande. Cela signifie qu’une personne se trouvant à Singapour pourra envoyer de l’argent à une autre personne se trouvant en Thaïlande et vice versa, en utilisant tout simplement leur contact téléphonique, à n’importe quelle heure de la journée.

Lundi, M. Ong Ye Kung, Ministre de l’Education de la cité-état, a déclaré que Singapour était en train de collaborer avec l’Inde et la Chine pour offrir des solutions similaires de paiement transfrontalier.

S’exprimant lors du Festival des Technologies Financières de Singapour ce mardi, Ravi Menon, Directeur général de l’AMS, a déclaré que la Banque centrale planifiait également de rendre plus abordables et rapides les paiements transfrontaliers à travers l’usage de la technologie.

Le service PayNow de Singapour permet des transferts interbanques en utilisant des numéros de téléphones portables ou des numéros de cartes personnelles d’identité. Dans le courant du milieu de l’année prochaine, ce service sera étendu aux entreprises afin qu’elles puissent se payer mutuellement ou recevoir des paiements de la part de leurs clients.

Les analystes estiment qu’il existe un énorme potentiel de croissance autour du domaine des paiements électroniques. Pour commencer, cela réduirait les frais de transactions et bénéficierait autant aux entreprises qu’aux particuliers.

Chia Tek Yew, Chef des services et conseils financiers à « KPMG Singapour », a déclaré que partager des systèmes de paiement avec la Chine, l’Inde et la Thaïlande constituait une évolution logique étant donné que ces pays sont des couloirs commerciaux.

« Les compagnies qui choisissent d’établir leur entreprise ou leurs filiales à Singapour peuvent désormais s’attendre à adopter une approche utilisant moins d’argent liquide dans le cadre de leurs paiements transfrontaliers » a-t-il déclaré.

Puritat Kritpet, 35 ans, inspecteur à la Banque de Thaïlande ayant assisté au Festival des Technologies Financières de Singapour, a expliqué que l’utilisation de PromptPay lui permettait d’économiser énormément de temps, qu’il s’agissait de manger au restaurant avec des amis ou d’envoyer de l’argent à ses parents. Celui-ci utilise PromptPay depuis environ deux ans, et transfère entre 100 et 500 bahts par utilisation, une ou deux fois par semaine.

« Etre en mesure d’utiliser ce service à Singapour rendrait les choses encore plus faciles pour lui lorsqu’il s’y rend pour le travail » a-t-il ajouté.

Le Singapourien Edward Lee, consultant financier de 28 ans se rendant en Thaïlande au moins une fois tous les deux ans pour des vacances, declare lui : « Les Singapouriens se rendent très souvent en Thaïlande car il s’agit d’une destination généralement abordable pour nous. Si nous pouvions nous y rendre sans transporter d’argent liquide, cela serait très pratique. »

Lui n’est pas trop inquiet des possibles risques de fraude avec ces transactions électroniques, car toutes les transactions bancaires sont enregistrées.

« Avoir trop de liquide dans son porte-monnaie est plus dangereux, car on encourt le risque de se faire voler » a-t-il répliqué.

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.