Volé par sa petite amie Thai, il doit travailler pour 50฿ par jour

Image d'illustration / Flickr

Un homme de 57 ans, de nationalité britannique, a été arrêté par la police touristique pour dépassement de la validité de son visa, mais les policiers enquêtent désormais pour savoir s’il a vraiment été victime d’un vol de la part de son ex petite-amie.

L’homme dont le nom n’a pas été rendu public, était bloqué en Thaïlande sans ressources, il travaillait comme ouvrier sur les chantiers après que, selon ses déclarations, sa petite amie thaïlandaise l’ait abandonné en emportant ses documents et ses cartes de crédit. L’homme aurait rencontré cette femme pendant ses vacances, elle l’aurait rapidement invité à rester chez elle à Lop Buri (aussi appelée Monkey-City).

C’est le Vice-gnral Surachet Hakparn, commissaire adjoint du Bureau de la police touristique, qui a évoqué le sort cet homme lors d’une conférence de presse hier.

L’homme a déclare à la police qu’il travaillait comme facteur au Royaume-Uni avant de se rendre en Thaïlande lors de sa retraite. Il reçoit une pension de 300 livres par mois (environ 13000฿).

Il a expliqué aux policiers qu’il avait rencontré sa petite amie, emménagé chez elle et qu’elle l’aurait abandonné en lui dérobant ses pieces d’identités ainsi que ses cartes de crédit. Ne pouvant plus toucher sa pension, ni même retourner dans son pays, l’homme serait devenu dépendant d’un salaire de 50฿ par jour en tant que travailleur de la construction.

Surachet a ordonné à la police de Lop Buri d’enquêter sur les allégations de l’homme qui souhaite intenter un procès contre son ex-petite amie pour vol. La police a également contacté l’ambassade britannique à Bangkok pour l’aider dans son cas et faciliter son voyage de retour au Royaume-Uni.

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.