Prison Break : Felix Dorfin transféré après avoir de nouveau tenté de s’évader en creusant un trou dans sa cellule

Photo : AFP / CNA

INDONÉSIE : Felix Dorfin sera transféré dans une île pénitentiaire de haute sécurité, surnommée « Alcatraz », après sa deuxième tentative d’évasion, a annoncé un responsable des services correctionnels, ce vendredi 4 octobre.

Felix Dorfin, âgé de 35 ans, a été condamné à la peine capitale après son arrestation l’année dernière à l’aéroport de Lombok, une île touristique à proximité de Bali, son exécution avait été commuée en 19 ans d’emprisonnement à la suite d’une intervention diplomatique.

Felix Dorfin transportait une valise contenant environ 3 kg de drogues, (dont de la cocaïne, des
ecstasy et des amphétamines). Il a toujours affirmé ne pas avoir eu connaissance de la présence des stupéfiants dans ses bagages.

Felix avait déjà fait la une des journaux en janvier lorsqu’il s’était échappé d’un centre de détention de Lombok. Il avait passé près de deux semaines en cavale avant d’être attrapé. Un policier qui l’avait aidé à s’échapper en échange d’argent avait aussi été arrêté.

Hier (le 4 octobre), les geôliers de Dorfin à Lombok ont ​​déclaré avoir découvert que le trafiquant de drogue avait de nouveau tenté de s’évader en creusant un trou dans le mur de sa cellule de prison avec du métal provenant d’un vieux tuyau d’évacuation.

« Il était encore trop petit pour qu’il puisse le traverser » … « Maintenant, il a été placé dans une cellule d’isolement parce qu’il est considéré comme un détenu à haut risque. », a déclaré Tri Saptono Sambudji, directeur de la prison de la ville de Mataram.

Après cette nouvelle tentative d’évasion, il sera soumis à un niveau de sécurité encore plus sévère dès son transfert sur l’île, a ajouté Sambudji.

La prison indonésienne de Lapas Nusakambangan surnommée « Alcatraz »

L’Indonésie possède certaines des lois les plus sévères au monde en matière de drogue, avec notamment, la peine de mort pour les trafiquants.

En 2015, les Australiens Andrew Chan et Myuran Sukumaran, chefs présumés d’un gang de trafiquant de drogue, avaient reçu la peine capitale par peloton d’exécution sur l’île de Nusakambangan.

source



Pas le temps / EMI. 2006

Vous souhaitez apporter une correction, un complément d’information, suggérer un article ou signaler une erreur, merci de le faire ici.
Vous avez repéré une faute d’orthographe, merci de nous la signaler en cliquant ici.