Vous souhaitez acheter une villa ou un appartement à Koh Samui mais vous n’êtes pas encore sur de la façon dont vous y prendre. Vous trouverez ici les informations de base sur ce qui doit être fait (ou pas) lors de l’achat d’une propriété ou de tout autre bien immobilier en Thaïlande.

Sélectionnez une agence immobilière de qualité

Puisque vous recherchez une propriété dans un pays étranger, vous avez besoin d’une assistance locale spécialisée. Les agent locaux savent communiquer en thaï et connaissent la zone géographique. Passer par un agent vous fera gagner un temps précieux en sélectionnant et en vous montrant la propriété dans votre gamme de prix qui répond à vos besoins qui peuvent être différents (si vous souhaitez investir, par exemple).

Acheter directement auprès du promoteur ne vous permettra pas forcement d’économiser de l’argent par rapport à l’achat d’un agent. Car un bien de qualité à vendre en Thaïlande est généralement offert à un prix fixe par le vendeur. L’avantage de l’utilisation d’un agent immobilier est qu’il agira comme un agent de liaison entre vous et le vendeur. Ils négocieront pour vous et agiront en votre nom pour représenter vos intérêts tout au long du processus.

Planification juridique

Rappelez-vous que vous dépensez une partie de vos économies pour acquérir cette propriété et que vous devez planifier soigneusement vos démarches dans le processus. Vous devez connaître le processus légal correct en Thaïlande pour que l’étranger acquière la propriété. Avant de signer un contrat de dépôt ou un contrat, vous devriez vous asseoir avec un avocat ou un avocat pour discuter du processus légal.

Type de possession

En Thaïlande, un étranger peut seulement posséder un appartement son propre nom. Si vous souhaitez acquérir un terrain et/ou faire construire une maison, vous devez obtenir un bail de long terme (pour une période n’excédant pas 30 ans).

Le bail peut être écrit avec une option pour le réaffecter à une autre personne (si vous vendez), la capacité de sous-louer (certains appartement réalisent des profits considérables en multipliant les locations courtes durées). Par conséquent, un bail est la méthode légale de procéder pour un pour l’étranger souhaitant acquérir un bien en Thaïlande.

Enquête

Un examen complet du titre de propriété enregistré au ministère des Terres devrait être fait. Vous devez vérifier que le vendeur a un titre clair et légal du terrain avant de conclure un accord contractuel.

La recherche de titre tracera la terre à sa première possession. Il révélera tous les intérêts enregistrés sur le terrain tels que l’hypothèque ou les privilèges. Cette enquête vérifiera également le droit d’accès à votre propriété; les codes de zonage résidentiel, d’environnement et d’urbanisme applicables dans la zone. Il est judicieux de s’assurer que vous pouvez construire une structure sur le terrain.

Dépôt

Lorsque vous êtes satisfait de la propriété, il vous sera demandé de faire un dépôt pour montrer votre bonne foi afin de poursuivre le processus.

En retour, le vendeur vous réservera la propriété et commencera le processus en rédigeant les contrats d’achat. À moins que vous n’écriviez spécifiquement une clause de «sortie» dans l’accord de dépôt, par exemple «sous réserve de titre clair» ou «sous réserve d’un accord sur les termes du contrat», l’argent déposé est non remboursable.

Examen des contrats

Le vendeur aura les contrats préparés pour vous. Puisque le vendeur écrira les contrats, il est fortement recommandé que vous ayez un avocat ou un avocat examinent les termes et les conditions. Vous voulez une protection pour vos intérêts s’il y a un retard dans la propriété en cours de construction. Un recours approprié doit être indiqué dans le contrat.

Le contrat contiendra une clause de pénalité si vous êtes en retard avec votre paiement. Cela devrait être juste et raisonnable pour les deux parties si le vendeur par défaut.

Votre calendrier de paiement et sa ration devraient être raisonnables et pratiques. Normalement, un premier paiement est de 25%. Par la suite, les paiements sont effectués progressivement: 25% lorsque le toit est allumé, 25% lorsque la porte et les fenêtres sont sécurisées; et 25% lorsque les installations et les accessoires sont terminés, par exemple.