Le « Smart Visa » adopté, les demandes acceptées dès le 1er Février

Le conseil des ministres a approuvé hier le « visa intelligent », SMART visa ou visa pour les étrangers experts, afin d’attirer des spécialistes dans 10 industries ciblées.

Les demandes de « SMART visa » débuteront dès le 1er février.

Kobsak Pootrakool, du bureau du Premier ministre, a déclaré que les industries ciblées comprenaient des industries basées en Thaïlande désignées sous le nom de « First S-Curve » et de nouvelles industries baptisées « New S-Curve ».

Les premières industries S-Curve incluent la prochaine génération d’automobiles, l’électronique intelligente, le tourisme médical et de bien-être, la « nourriture pour l’avenir », et l’agriculture et la biotechnologie. Les cinq nouvelles industries S-Curve sont l’automatisation et la robotique, l’aviation et la logistique, les produits biochimiques et les produits pétrochimiques respectueux de l’environnement, les entreprises numériques et les centres médicaux.

Le « SMART visa » concerne quatre groupes.

Le premier groupe s’adresse aux spécialistes des domaines scientifiques où il y a pénurie. Les personnes qualifiées doivent avoir un salaire d’au moins 200 000 ฿ par mois et un contrat de travail d’au moins un an. Leurs conjoints et leurs enfants peuvent se déplacer et travailler en Thaïlande, sauf dans les métiers interdits aux étrangers. Ils obtiendront des visas de quatre ans, au lieu des 90 jours actuellement delivrés.

Le deuxième groupe concerne des investisseurs d’au moins 20 millions de ฿ dans des secteurs ciblés.

Le troisième groupe implique des investisseurs dans des entreprises qui, à leur tour, investissent dans des secteurs ciblés.

Le quatrième groupe s’adresse aux cadres d’entreprises qui travaillent dans des secteurs ciblés avec des salaires d’au moins 200 000 ฿ par mois et une expérience d’au moins 10 ans.

Le gouvernement a estimé que moins de 1 000 personnes feraient une demande de « SMART visa », ce qui n’affecterait pas le marché du travail local, a indiqué M. Kobsak.

Source : ThaiVisa Français

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.