Un homme qui exploitait des Gibbons sur « Chaweng Beach » arrêté

Photo : Khaosod

Avec au départ une plainte de voisins pour tapage, un homme de 30 ans a finalement été arrêté alors qu’il gardait des singes protégés en cage chez lui.

Mardi dernier, la police et les services vétérinaires de Koh Samui se sont rendus dans le moo 3 de Bophut, après avoir reçu l’information qu’un homme gardait des singes d’une espèce protégée en cage. Les animaux hurlaient toute la nuit selon des voisins.

Sur place, la police a trouvé deux gibbons enfermés dans des cages. Les deux gibbons ont été saisis comme preuve, et Somporn Chongjai agé 30 ans, originaire d’Udon Thani, a été emmené au commissariat de BoPhut pour y être interrogé.

Par la suite, Somporn Chongjai sera accusé de possession de faune protégée sans autorisation en vertu de l’article 19 du « Wildlife Protection Act 1992 ».

Selon la police, il appartenait à un groupe d’exploiteurs d’animaux sauvages bien connu (singes et iguanes), plusieurs membres du groupe auraient été arrêtés. L’homme utilisait les singes pour divertir les touristes contre rémunération. Il agissait principalement sur « Chaweng Beach » où il proposait aux touristes de prendre une photo avec un primate pour environ 50-100 bahts.

En octobre dernier, un rapport de l’ONG « World Animal Protection » indiquait une augmentation de 292 % du nombre de selfies avec des animaux sauvages postés sur Instagram ces trois dernières années.


Le reportage diffusé sur CH7

Sources : CH7, Khaosod & l.r

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.

 

Vous avez repéré une faute d’orthographe, merci de nous envoyer la correction en cliquant ici ainsi tout le monde pourra profiter d’un article plus agréablement écrit.