[Il y’a deux ans] un Écossais perdait la vie, piétiné par un éléphant

Un trek à Koh Samui / Image d'illustration

Un éléphant en période hormonale de musth, à tué un touriste qui participait à un trek.

MAJ: Il semble que pour une raison indéterminée, une agence de presse Allemande est rediffusé cette information immédiatement reprise par des dizaines de sites Allemands dont 20minutes or cette actualité daterai en fait du 1er février 2016.

Nous avons contacter l’équipe de 20Minutes Suisse et d’autres sites pour qu’ils corrigent cette erreur.

L’homme de 36 ans de nationalité Écossaise participait avec sa fille de 16 ans à l’un des treks populaires de l’ile, à indiqué la police cet après-midi.

L’animal aurait subitement commencé à avoir un comportement erratique, il aurait jeté l’homme à terre avant de le piétiner. La fille et le cornac de l’éléphant n’ont eux pas été blessés.

Selon Edwin Wiek, fondateur de la « Wildlife Friends Foundation » en Thaïlande, l’homme aurait irrité l’animal:

« L’éléphant était dans le musth » … « une poussée de testostérone qui rend les animaux particulièrement agressifs une fois par an », à t’il dit.

En effet, les niveaux de testostérone chez un éléphant en musth peuvent être jusqu’à soixante fois plus élevés que chez le même éléphant à d’autres moments.

C’est le troisième accident mortel impliquant un éléphant de la journée, après deux autres incidents en Thaïlande, un ce matin à Chantaburi et un autre cet après-midi à Rayong.

D’après Wiek, les éléphants ne devraient pas être utilisés pour ces treks. Il rappel aussi qu’il y a eu six accident mortels impliquant des éléphants en Thaïlande au cours des cinq derniers mois.

source

Vous souhaitez apporter une correction ou un complément d’information, nous suggérer un article ou nous signaler une erreur, merci de le faire sur notre formulaire disponible ici.